Shape1

Chili : le désert d'Atacama

Shape1

Pérou 2013  Equateur 2012   Tunisie 2011    Afrique du Sud 2011     Namibie 2011     Maroc 2010    Afrique du Sud 2010    Patagonie 2009     Chili 2009    Afrique du Sud 2008 

Nouvelle Zélande 2008   Ecosse 2008   Canaries 2008   Argentine 2007    Kenya 2006    Croatie 2006     Bolivie 2005     Chili 2005     Vietnam 2005

Guatemala 2004   

Nous traversons le splendide salar de Surire et nous faisons un grand détour pour nous rendre aux thermes de Polloquere, un ensemble de petits étangs d'eau chaude, très chaude même par endroits, où il ne ferait pas bon se tremper. L'eau est saturée de soufre  au point qu'on va en garder l'odeur un bon moment. Quelques murets de pierre abritent des tables de pique-nique, incroyable de trouver ça ici. En fait l'endroit est réputé et les agences de Putre organisent des excursions de la journée vers ces thermes.


Le sorroche, le mal des montagnes, malmène Joëlle, chacun son tour, pas de raison que certains y échappent.


Notre journée va se passer d'un gué à l'autre, d'un salar à l'autre, d'un volcan à l'autre. Les comptes rendus de voyage étaient rassurants : la piste est parfois mauvaise, mais il y passe une quinzaine de camions par jour, si on tombe en panne, il suffit d'attendre. Peut-être, en tout cas nous n'avons pas vu ni la trace ni la poussière d'un seul véhicule de la journée, ni d'ailleurs âme qui vive. Enfin, sans incident nous atteignons Putre le soir, un gros village près du lac Chungara, réputé pour être le plus haut de la Terre.


Première excursion, évidemment au lac Chungara. Nous y étions venus lors de notre premier voyage au Chili, il y a 15 ans. Nos souvenirs étaient plutôt confus, car Marie-Annick avait eu une attaque violente de sorroche qui l'avait mise pratiquement dans le coma. La splendeur du lac enchâssé dans ses volcans enneigés nous avait quelque peu échappé. Cette fois, pas de sorroche, mais un émerveillement total devant la majesté du lieu. Le ciel limpide du matin et l'absence de vent transforment la surface de l'eau en un miroir parfait.


Des oiseaux se sont installés depuis notre précédent voyage, les tagas cornudas, les mêmes que nous avons vus à la laguna Miniques, ici aussi protégés. Ils passent leur temps à arracher des herbes, à les transporter et à les assembler pour en faire leur nids flottants.


Si nous n'avions pu être émerveillés par le lac Chungara il y a 15 ans, nous avions été séduits par le petit village de Parinacota, assurément l'un des plus hauts perchés de la planète, et nous avions hâte de retrouver son atmosphère protégée et authentique. Aïe aïe aïe, le choc a été rude. Le village a acquis la célébrité justement à cause de son pittoresque, les touristes ont débarqué à la queue leu leu, les marchands du temple se sont installés, la tôle a remplacé le chaume, les épaves de voitures décorent les ruelles, ça y est, c'est fini, Parinacota est passé aux pertes et profits, plus la peine de faire le voyage, ni même le détour.


Comme nous sommes à proximité, enfin, tout est relatif, du Pérou et de la Bolivie, nous allons tenter de trouver le point triple, commun aux trois pays. Pour cela nous devons d'abord nous rendre à Vizviri, présenté comme une petite ville sur nos cartes, mais que nous n'atteindrons qu'après de longues heures sur une piste souvent défoncée et encore plus souvent inondée par des récents orages. Nous ne comptons pas les passages à gué, certains se faisant dans la douceur, mais d'autres devant être patiemment négociés et étudiés avant de se lancer.


Enfin, en début d'après-midi nous sommes à Vizviri, la petite ville ressemble plutôt à un petit village, plutôt désert. On se demande bien comment on va se ravitailler ici, mais on nous signale un restaurant situé dans une maison bleue. Bon, elle n'est pas bleue, mais verte, mais on nous sert carrément deux pot au feu de suite. Gavés nous reprenons la piste vers Putre car nous ne pouvons faire les derniers 15 kilomètres qui nous séparent du point triple, devinez à cause de qui : gagné, les douaniers.


Shape1

Putre et le lac Chungara

Site with XWebDesignor  By www.neutssoftware.com