Shape1

Kenya 2006

Shape1

Pérou 2013  Equateur 2012   Tunisie 2011    Afrique du Sud 2011     Namibie 2011     Maroc 2010    Afrique du Sud 2010    Patagonie 2009     Chili 2009    Afrique du Sud 2008 

Nouvelle Zélande 2008   Ecosse 2008   Canaries 2008   Argentine 2007    Kenya 2006    Croatie 2006     Bolivie 2005     Chili 2005     Vietnam 2005

Guatemala 2004   

Shape1

Soyons francs, le Kenya n'a pas été notre destination favorite. Marie-Annick était réticente, nous avons déjà plusieurs fois voyagé en Afrique, et à chaque fois avec des difficultés, et l'impression embarrassante que les Africains faisaient tout ce qui était en leur pouvoir pour justifier les comportements racistes de certains européens.

Le Kenya n'a pas échappé à cette malédiction, et je crois que nous ne retournerons plus en Afrique noire (exceptée l'Afrique du Sud, qui reste un de nos pays préféré sur cette Terre).

Donc, une fois que l'on a dit qu'il y a beaucoup d'animaux au Kenya et que les gens sont généralement souriants, on a fait le tour des points positifs, et il reste à faire le catalogue du négatif :

Les routes sont épouvantables, au point que l'on préfère souvent rouler dans le bush et la poussière plutôt que d'affronter le bitume et ses monstrueux nids de poules.

Le pays est très cher, et les visiteurs (je ne dis même pas les touristes...) sont carrément rackettés. On se demande si c'est par simple bêtise ou par un calcul vicieux que l'on trouve des prestations aussi onéreuses. Pensez, l'entrée dans un parc national coûte au bas mot 30 USD par jour et par personne ! Ajoutez 10 USD par personne pour avoir le droit de planter sa tente, l'entrée de la voiture, et au bout de 24 heures il vous reste à dépenser autant pour avoir le droit de rester une heure de plus...

Les installations sont indignes d'un pays qui vit avant tout du tourisme. Je ne parle pas des lodges de luxe, évidemment, que je ne connais pas, mais des installations "normales", campings et hôtels. Tout est généralement délabré et mal entretenu.

Les Kényans, maintenant. ça, on nous sourit beaucoup, mais qu'on ne s'y fie pas trop, au bout de quelques jours, les sollicitations deviennent exaspérantes. Passe encore qu'un vendeur de rue vous harcèle pendant des heures pour vous fourguer un chapeau dont vous n'avez pas besoin, mais que penser de ce réflexe conditionné consistant à dire "money please" dès qu'on croise un visage pâle ?

Vous lirez par ailleurs une tentative d'arnaque dont nous avons été l'objet en rendant la voiture de location.

Bref, si vous voulez voir des animaux, allez-y. Si c'est pour autre chose, réfléchissez !


impressions personnelles

Site with XWebDesignor  By www.neutssoftware.com